DU SOLEIL À 5 CENTS… Hommage à Claude Lafortune

Jamais plus d’ennui, quand c’est jour de pluie… Plus jamais en peine, du Soleil à cinq cents…

J’avais quatre ans et encore mes 2 petites tresses, quand j’ai entendu ces mots pour la première fois. À grands coups de ciseaux et avec ses cartons de couleurs, il a nourri ma créativité, accompagné ces longues heures passées seule, avec mon papier construction, ma colle et mes p’tits ciseaux. C’est étrange comment ces sentiments sont si forts, mais pourtant si lointains.  Comme une évidence, Claude Lafortune a fait de moi la personne que je suis.

Lorsque j’ai vu l’annonce du documentaire sur sa vie, j’ai tout de suite compris que j’allais retrouver celui qui a marqué mon enfance.  J’étais bien loin de réaliser comment il m’avait donné les outils pour développer ma créativité mais aussi pour vivre MA DIFFÉRENCE.

Comment vous dire à quel point le Documentaire Coup de cœur de Tanya Lapointe est magnifique, rempli de tendresse, de douceur et de vérité!

C’est en regardant les images et surtout en écoutant, Claude Lafortune, raconter lui-même ses différentes œuvres, que j’ai compris comment il avait formé, découpé mais aussi transformé la vie de la petite fille qui était encore bien loin de savoir que l’intimidation allait faire partie de son quotidien, pendant de si longues années.

C’est en brillant par ma créativité que j’ai su être plus grande que ceux qui ont tenté de m’abaisser.  C’est cette créativité qui a guidé mon chemin parfois sinueux; pour finalement arriver ici, aujourd’hui.

J’avais 20 ans quand il a débuté la belle aventure de Parcelles de soleil.   Je n’en n’ai pas beaucoup de souvenirs, mais j’aime croire qu’il nous a transmis ses valeurs, déjà dans ses premiers bricolages.

En regardant ce merveilleux hommage à un homme qui a marqué la vie d’un si grand nombre de petits artistes, j’ai aussi découvert des œuvres dont j’ignorais l’existence. Quel bonheur de le retrouver et de pouvoir le redécouvrir!

Je vous invite à trouver le documentaire si vous ne l’avez pas déjà vu.  Je l’ai regardé deux fois.  Je n’aurai pas eu la chance de rencontrer Claude Lafortune, mais j’irai, dans quelques semaines, avec mon masque, mon vaccin et mon cœur d’enfant, voir l’Exposition présentée jusqu’au 9 janvier 2022…

Lafortune en papier – 2020

Crédit photos: Lafortune en papier – Un film de Tanya Lapointe

L’Évangile en papier 1975-1976

Parcelles de soleil 1988-2000

« Valoriser la différence,  accepter l’autre dans sa différence  et l’aimer avec sa différence »

Claude Lafortune – Lafortune en papier

le Van Gogh de Lafortune…

« Je voulais illustrer toute l’angoisse qui habitait Van Gogh. C’était un gars qui était très angoissé et qui a souffert énormément. J’ai voulu d’abord, dans les yeux, exprimer sa souffrance. Oui je suis angoissé, mais c’est une angoisse que je garde pour moi. J’ai connu les souffrances de l’angoisse et c’est pire qu’une souffrance physique… Plus tu développes ta sensibilité, ton émotivité, plus tu développes ton angoisse aussi… C’est une richesse qui te permet de te dépasser… »

Claude Lafortune – Lafortune en papier

L’Arche de Noé selon Claude Lafortune

Colle, Papier, Ciseaux, Hommage à Claude Lafortune

Musée des religions du monde

jusqu’ 9 janvier 2022

« Je suis un peu comme un miroir cassé. Un morceau de miroir qui envoie la lumière, le soleil, là où il ne peut pas aller… Moi mon rôle, c’est d’être un morceau de miroir. Il est un peu sali et il est brisé… qui envoie encore de la lumière. Là où la lumière ne peut pas se rendre… »

Claude Lafortune – Lafortune en papier

Il y a maintenant un peu plus d’un an, le 15 avil 2021, Claude Lafortune, était emporté par la Covid-19. Il aura eu une longue et belle vie remplie de Colle, de Papier, de Ciseaux et de Soleil à 5 cents… Sa lumière continue de briller dans mon coeur et dans le coeur de tout ceux qu’il a inspiré et qu’ils l’ont aimé.

« Beaucoup de personnes que je rencontre dans la rue me disent, merci d’avoir bercer notre enfance, merci de nous avoir permis de créer notre monde. Et ça pour moi, c’est la plus belle récompense. Mon grand rêve maintenant, mon seul rêve, c’est que les gens qui regardent mes sculptures de papier, puissent recevoir quelques parcelles de soleil … »

Claude Lafortune – Lafortune en papier

Merci M. Lafortune

Leave a Reply