La Passion des Bateaux de mon Père

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai vu mon père bricoler. La pomme n’est pas tombée bien loin de l’arbre.  Pour les quelques jours qui restent avant Noël, j’ai eu envie de vous parler d’un Coup de cœur plus personnel.

Dernièrement, quand je visite mon père, je lui parle de tout ce qu’il a aimé.  Il ne répond pas, mais j’aime croire qu’il m’entend et que je réussis à le faire sourire… juste un peu. Pour tous ceux qui ne les ont jamais vus, je voulais vous présenter trois bateaux qu’il a réalisé au cours de sa vie.

J’ai choisi cette photo, où il travaille avec une concentration, difficile à ébranler.  Je me souviens de le voir courber chaque planche, avec sa bouilloire et les formes qu’il avait construits lui-même. Chaque minuscule clou, les petits caillebotis assemblés minutieusement, ses outils toujours bien rangés, que j’aurais tant voulu utiliser…

Je n’ai jamais construit de bateaux, mais à le regarder, j’ai appris à faire des aquariums pour des poissons de papiers, à construire des maisons de poupées et même de Schtroumpfs… Vous aurez compris qu’il m’a transmis sa passion pour le bricolage. Cette passion qui l’a aidé à traverser les moments plus durs de sa vie…

Je ne me souviens pas quand nous avons eu notre premier bateau… Je devais avoir à peu près 5 ans. Nos étés en bateau font partie de mes plus beaux souvenirs d’enfance.  Ce sont ces précieux moments que j’ai retrouvés sur notre beau Micro Cat, avec mon Capitaine, dès les premiers jours de notre belle histoire.   

Quel bonheur nous avons eu, le temps d’un après-midi, de l’amener naviguer dans nos 1000 Isles! Prendre le temps de créer ces moments avec nos parents. Ceux qui ne reviendront pas, mais vous berceront à votre tour, lorsque vous en aurez le plus besoin.

Et les bateaux se sont transformés… en réelles embarcations

Le Beauceron
Le Beauceron II
En Teck, planche par planche et avec tant de fierté, il a réalisé la plaque du Beauceron II

Pour mon père

Leave a Reply