Mon coeur fond pour toi – Créations glacées et autres expérimentations…

J’ai passé une bonne partie du mois de Janvier à regarder des bulles de savon se crystaliser… En Février, j’ai découvert la création de lanternes glacées. Ce qui devait d’abord être des lanternes, c’est rapidement transformé en différentes experimentations frigorifiées. J’ai déjà partagé le résulat des créations les plus réussies. Mais sachez que derrière les jolies images, il y a aussi eu quelques résultats moins convaincants. J’ai pensé partager les différentes expérimentations qui ont été parfois, plus intéressantes que l’idée originale.

Rien n’est instantanné! Créer nourrit, inspire et apaise.

Expérimentation 1 – Colorant alimentaire et Craquelures

Pour la Saint Valentin, j’ai eu envie d’expérimenter avec la couleur… J’ai donc ajouté du colorant alimentaire rouge aux ballons avant de les remplir… Au moment de démouler, c’était tout simplement magnifique, mais une fois évidées, les lanternes étaient d’un pâle rose délavé et laissé écoulé un liquide dont il fallait se méfier. J’ai donc recommencé en décidant de tenter de recrée une boule solide, comme je l’avais fait la semaine précédente. Ça reste de loin, la plus belle et intéressante création.

1ère Lanterne solide

Je ne suis pas trop certaine pourquoi, mais le résultat a été plutôt décevant… et grandement salissant. D’abord, si vous utilisez du colorant, faites-le dans la neige, là où vous ne risquerez pas de tâcher votre terrasse. C’est fort possible que la température de -20degrès Celcius, ait provoqué des craques… dont certaines lanternes, ne se sont jamais remises.

Parce qu’il faisait si froid, et parce qu’en démoulant, à l’intérieur les lanternes étaient si brillantes, j’ai pensé que ce serait une bonne idée de verser de l’eau sur la glace, à l’extérieur. Bon vous me direz… que j’aurais dû y penser. En fait, j’ai pris soin de prendre de l’eau froide. Mais quelques degrés et -20, c’était trop grand… Donc… ça craqué !

En fait, la rouge a craqué, tout en restant intacte. Je pensais bien m’en sortir avec une fissure. J’ai pensé verser de l’eau sur les lanternes évidées et cette fois-çi, elles se sont craquelées assez également. Elles ont résistées au choc thermique, (à l’exception de celle qui était un peu mince)

Je suis donc entrée à l’intérieur pour me réchauffer. Une heure plus tard… Crac !!! La lanterne se craque en 2, laissant bien évidemment tout le liquide rouge s’écouler sur les pavés de notre terrasse. Pas question d’attendre au printemps pour savoir si le colorant sera encore là! J’ai donc rincé à grande eau, et à part la patinoire que j’ai réussi à créer, je crois bien avoir éviter le pire. La lanterne s’est finalement retrouvée dans la neige, en prenant bien soin de dégouter tout le long du chemin! Je la retrouverai sans doute au printemps…

Comme j’avais réussi, assez facilement, à assembler des Bonhommes de Glace avec des lanternes évidées, j’ai pensé essayer quelque chose de nouveau…

Expérimentation 2 – Le Bonhomme de glace solide

J’ai d’abord faire geler 3 ballons pendant plus d’une dizaine d’heures. Après avoir retiré les ballons, avec un couteau de chef, j’ai applani un des côtés pour chacune des boules. En démoulant les ballons à l’intérieur, les boules ont légèrement fondu en surface, ce qui a grandement aidé pour l’assemblage.

Bien honnêtement, je ne savais pas trop si j’allais pouvoir faire tenir une boule, en équilibre sur une autre, encore moins une troisième. A mon plus grand étonnement, ça été presqu’instantanné. Le froid et la »slush » ont fait tout le travail!

Incroyable mais vrai! J’ai eu le temps de faire quelques clichés, avant de retourner à l’intérieur. Quelques minutes se sont écoulées, une heure tout au plus. Mon bonhomme était encore debout!

Mais oh ! Surprise, tout à coup, CRAC! La première boule craque en 2 et tombe, suivie de près par la deuxième. Morale de cette histoire. Prendre les photos rapidement! J’ai quand même réussi à recoller les boules… Près d’une semaine et deux journées de dégel plus tard, elles ont un peu fondu… mais sont toujours là!

Expérimentation 3- Décor ton Bonhomme

Pendant ce temps, les deux fragiles bonhommes se tenaient tout droits et bien fiers. J’ai pensé ajouter des coquillages pour faire le nez et les yeux, mais la catastrophe du Bonhomme solide, a eu pour effet de me ralentir mes efforts décoratifs. Ah oui, aussi entre mes Créations glacées, j’ai aussi travaillé. Le temps a manqué et j’ai donc décidé de tout simplement, leur faire une tuque et un foulard. Pour les tuques, j’ai utilisé deux tuques minces auxquelles j’ai ajouté un élastique pour en réduire la taille et pour créer un effet de pompon. Pour les foulards, j’ai utilisé deux longs bas, que j’ai noués aux extrémités.

Jeudi dernier, le vent s’est levé et la thermomètre a grimpé à près de 7 degrés. J’ai bien cru qu’ils auraient été emportés par le vent… mais non, c’est la température qui aura eu le dernier mot!

Doucement ils se sont inclinés, l’un vers l’autre…

Le lendemain matin, il ne restait que les tuques, les foulards, quelques fragments de glace… et les boules rescapées, du bonhomme solide! Et c’est comme ça que nos deux Valentins glacés… ont fondu, enlacés pour toujours!

Au moment d’écrire ses mots, je pensais bien avoir terminé ma phase Lanternes glacées, mais voilà que les Lanternes Tempêtes de mes amis Hugo & Bélita… ont ravivé… ma flamme créatrice!

A suivre pour la suite de mes aventures glacées…

3 comments

Leave a Reply