Mon Projet pour Novembre…

Novembre, un mois oublié, un passage obligé avant l’hiver. Ce temps de l’année où les feuilles se sont envolées avant cette première neige, arrivée et repartie. Pressés ou non d’arriver à Noël, personne n’a hâte à Novembre. Et si on avait toujours regardé Novembre du mauvais bord. Et si on avait le pouvoir de changer ce mois des morts, en mois de la vie, qui ne cherche qu’à suivre son cours…

C’est en créant mon projet de Marches d’Octobre que l’idée m’est venue de poursuivre l’expérience avec Novembre. S’il y a un mois qui profiterait d’un peu de couleurs, c’était bien lui… Et c’est comme ça qu’a commencé, mon projet de Novembre.

Dès, la première marche en forêt, j’ai compris que quelque chose était différent. La forêt avait perdu ses flamboyantes couleurs mais semblait soudainement, encore plus, pleine de vie. Comme si, le rideau de couleurs s’était levé pour nous laisser voir ce qui était là, pendant tout ce temps… La vie derrière.

Il y a eu un écureuil acrobate, un tamia qui traverse un mur de pierre et un écureuil qui pourchasse follement un tamia bien rusé. Il y a eu aussi des chevreuils, beaucoup de chevreuils et un beau mâle arborant fièrement ses bois. Il y a même eu, l’instant d’un moment, un renard furtif; mais je l’ai bien vu!

Les lacs sont soudainement apparus plus grands. Les arbres plus droits, plus tordus et surtout plus sombres, tels des traits de crayons dans le ciel.

Il y a eu le fleuve, mon fleuve, que j’ai retrouvé au soleil couchant, dans toute sa splendeur, brillant de toutes ses couleurs.  L’eau qui ne déçoit jamais, l’océan, les lacs, le fleuve; jusqu’au petit ruisseau qui coule doucement.

Et il y a eu les oies… ahhhh, les oies !!!  Un spectacle offert gratuitement tous les automnes pendant plusieurs semaines.  Un spectacle que j’avais pourtant réussi à oublier. Mais quel spectacle! Quelle grandiose démonstration de la Nature avec un si grand N. 

Ce mois de Novembre qui s’était annoncé bien sombre, s’est transformé jour après jour… pour devenir « Le plus beau mois de Novembre à vie » (Propos empruntés et partagés)

Voici donc comment, ce mois-ci, j’ai réussi à apaiser les serrements de gorge, l’impression de perdre le contrôle, d’être témoin de la vie qui s’échappe, de voir la souffrance des autres et de toutes les inquiétudes de cet avenir si incertain.

C’est aussi comment, j’ai décidé d’écrire, de partager et de continuer à sourire. 

Bon dimanche, Bon voyage aux Snows Birds…

et bonne fin de Novembre !

4 comments

  1. Allo! Toujours un plaisir de te lire en cette belle journée! Je pensais justement à toi avec la venue du marché de Noel a St-Bruno qui débute le 3 décembre😍

Leave a Reply