« Trouve beau tout ce que tu peux… » Vincent Van Gogh

J’ai découvert Gananoque, niché au beau milieu des 1000 Isles, à mi-chemin entre Montréal et Toronto, une semaine après notre rencontre et avec mon amour de Capitaine. Je devrais plutôt dire redécouvert, puisque j’avais 7 ans lorsque que j’y suis allée pour la première fois, avec notre bateau familial, il y a de cela 45 ans! 

Depuis 8 ans, cette ville est au cœur de notre histoire d’amour. Nous l’avons visitée, fréquentée, arpentée et choisie pour y amarrer notre voilier.   

Je ne me rappelle plus quand j’ai remarqué cette présence silencieuse au milieu de la ville. Ce vestige coloré au passé industriel lointain.  Il a toujours été là et pourtant ce n’est que cet été, alors que nous nous apprêtons à clore un merveilleux chapitre de notre vie, que je l’ai enfin, vraiment regardé.

Je ne sais pas trop pourquoi… J’aime les bâtiments abandonnés. Comme des fleurs sauvages, ils s’accrochent fièrement aux paysages urbains.  Les couleurs, la patine véritable, les carreaux de fenêtres cassées… tout ça et encore plus. Ils sont là, fragiles et solides, tout en même temps.

Par une nuit un peu trop mouvementée à bord de notre bateau, cet été où notre sommeil est devenu précieux; pour enfin dormir, nous avions dû nous réfugier à l’hôtel.

Au matin, le ciel était plutôt gris, mais derrière cette vieille manufacture désaffectée, les nuages au dégradé menaçant, étaient tout simplement magnifiques.  

Un vieux pont, des toits défraichis, une berge un peu banale et ce mystérieux bâtiment qui n’a pas arrêté de me fasciner, depuis cette douce promenade matinale.

Quelques semaines plus tard, de retour dans les 1000 Isles, nous avions réservé au Purple House Café, un charmant petit resto niché au cœur de la ville, tout en couleurs, avec sa magnifique terrasse et son four à bois.  En attendant notre table, nous sommes allés voir de plus près ce bâtiment, qui m’intriguait depuis tout ce temps.

Cidre en baril de chêne aux arômes d’épices et de caramel – Rogue – Hard Way Cider Co.

Et voici, ce que nous avons découvert…

Ce sont ces moments qui nous surprennent et qui m’inspirent.  Pendant ces longues minutes, il n’y avait plus de soucis, plus de Pandémie; juste du plaisir, de la curiosité et un ÉNORME Coup de cœur!

Voir la beauté dans l’ordinaire…   Prendre le temps de s’arrêter… Voir Autrement et Vivre le moment présent!

Trouve beau tout ce que tu peux…

Leave a Reply